1010!



La reference

Oui, 1010! est le jeu sur lequel j’ai passé le plus d’heures au début de l’année 2016. Je ne pensais pas écrire un article sur lui, mais récemment j’ai retravaillé sur Gurido, un prototype de jeu qui est sa variation, et je lance donc une série d’article sur ce développement en commençant par la base, la présentation de son sempai

Presentation

Je ne vais pas faire l’affront de vous décrire Tetris et je vais partir du postulat vous connaissez ce jeu de placement de blocks dans un tableau. 1010! est un puzzle-game sur smartphone où le joueur doit placer dans un tableau de 10×10 cases des formes géométriques dans le but de créer des lignes et des colonnes de 10 cases permettant leur suppression et ainsi augmenter le score final. Si le joueur ne peut plus placer les pièces proposées en bas de l’écran, c’est le game over. Sur son wiki je lis qu’il a été développé par l’entreprise Gram Games, qu’il est disponible sur les stores depuis l’été 2014 et que l’année suivante il avait été téléchargé plus de 30 millions de fois.

Vidéo de présentation du jeu.

Gram Games

En allant sur le site internet du développeur, j’apprends que c’est un petit studio Turque de 7 personnes qui ont grâce au succès de ce jeu pu s’agrandir pour posséder maintenant deux studios (Istanbul et Londres), 40 employées et 5 jeux cumulant plus de 85 millions de joueurs. Très joli, surtout que je n’ai pas de souvenir d’avoir déjà joué à un jeu venant de Turquie. Nous sommes dans une bonne période pour la création de jeux où même des personnes en solitaire habitant au Vietnam peuvent concevoir des jeux et gagner une résonance internationale, mais je diverge. J’essaierai probablement leurs autres jeux dès que l’occasion me sera donné. Ils ont l’air de s’être spécialisé dans le genre du puzzle-game, un genre que j’affectionne et je vois que le design du jeu Merged ressemble de loin à un des thèmes que j’ai fait pour Gurido.

Gameplay

Des variantes de Tetris, il en existe des milliers, si on englobe les copies, des millions alors “Pourquoi ce jeu particulièrement ce détache-t’il du reste de la production ?” … ces bonnes idées de gameplay, pardi !

En premier lieu, le jeu a été pensé pour le marché smartphone et pour une utilisation avec un écran tactile. En résulte un déplacement des pièces instinctif. Ensuite, comparé à son ancêtre, les pièces positionnées dans les cases du tableau sont fixes amenant une ambiance reposante, non-stressante, basée sur la reflexion et non sur les réflexes comme l’exige le chronomètre de Tetris. Il est ainsi très simple de créer les premières colonnes/lignes sur l’écran afin d’augmenter le score. De plus, les pièces apparaissent par groupe de 3 amenant beaucoup de stratégie dans le placement de celle-ci. Enfin, la courbe de progression a été configuré avec des pics de difficultés placé en fonction du score. A chaque moment clé de celui-ci, les pièces à placer se trouvent être plus larges que les habituelles et si le tableau n’est pas maintenu vide, c’est le game over assuré.

1010multiplescreenshots

Plusieurs écrans de jeux avec des variations du thème.

Conclusion

Son design minimaliste, son ambiance reposante et sa stratégie sur le long terme font de lui un jeu prenant que je conseil vivement.

Epilogue

Y jouant beaucoup, j’ai pensé qu’une version où le score augmenterai en réunissant les blocks de mêmes types/couleurs serait intéressant à jouer. J’en ai crée un prototype pour jouer dans train et de là est né Gurido.